Ville Mont-Royal, info@resileste.com

© 2017 par Corinne Zacharyas, Ph.D.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon

Profils de résilience

J’ai pu observer que beaucoup de personnes souffrent en silence. Souvent il leur est impossible d’exprimer ce qu’elles ressentent. Il n’y a parfois aucun mot qui puisse saisir l’intensité de ce qu'elles ressentent. À la longue l’incompréhension est telle qu’il vaut même mieux ne plus rien ressentir. Et puis, il faut continuer à faire son travail, même si plus rien n’a de sens !

Se remettre des situations difficiles nécessite au moins de réaliser qu’on a été affecté. Souvent on ne le sait plus, on l’a oublié et on se demande pourquoi on se sent si mal. La personne est résiliente, elle fonctionne, mais se sent aussi très mal. En fait, la personne résiste.

Voici différentes possibilités de profil. Ce sont des caricatures, représentées par un animal spécifique. Si vous regardez en détail toutes les caractéristiques de l’animal, vous pourriez trouver que cela ne correspond pas tout à fait. Ce qui importe, ce sont certains aspects prédominants des caractéristiques de l’animal. Par exemple pour le caméléon, c’est sa capacité à se fondre dans la nature qui va nous intéresser pour expliquer le type de résilience abordé. Il s’agit d’une façon imagée d’envisager ce mode de réaction. Ces caricatures viennent toucher les éléments essentiels de trois zones potentiellement atteintes dans le vécu des personnes.

 

 

Commençons par un petit jeu. Sans réfléchir, choisissez un des animaux représentés ici et cliquez sur l’image de votre animal. Surtout, ne réfléchissez pas ! Allez-y le plus honnêtement possible avec vous-même.

Alors quel est votre style prédominant… temporairement plus adéquat… le profil qui vous caractérise le mieux actuellement ?

Ce petit test d'image ne représente qu'une partie de la mesure de votre résilience. Le questionnaire R.I.R.E. vous donnera votre profil en détail, incluant la manière dont vous tentez de vous présenter. Cette image choisie correspondra plus ou moins à votre réalité vécue. Remplissez le questionnaire R.I.R.E. pour avoir l'heure juste.

QUELQUES CONSIGNES

Certaines caricatures colleront totalement ou partiellement à ce que vous ressentez. Ce n’est jamais tout noir ou tout blanc. Il y a autant de nuances qu’il y a de personnalités.

De plus il y a ce qu'on pense projeter comme manière d'être ... et la réalité.

Dans le cas où un portrait type vous parle, voyez en quoi cela est vrai pour vous. Ce sont des points centraux sur lesquels on peut ensuite travailler.

Dans le cas où certaines informations vous accrochent, pour lesquelles vous êtes persuadé(e) que cela ne vous correspond pas, voyez en quoi cela ne vous correspond pas. C’est à cela qu’il faudra s’intéresser.

Ce qui est important n’est pas que le profil soit totalement vrai ou pas, mais qu’il suscite en vous plusieurs questions qui vous permettront d’amorcer un mouvement réparateur.

La résilience est un processus et va donc fluctuer, nous amenant d’une manière à une autre selon les circonstances. Il faut considérer ce que la personne détient comme ressources disponibles ainsi que la manière de rentrer en relation avec soi et les autres. Il faut aussi déterminer ce que la personne a le sentiment d’avoir perdu. D’un évènement difficile à un autre, les pertes ne sont pas les mêmes. La personne va réagir différemment.