De l'inconsistance au respect de soi

Mis à jour : févr. 5


En règle générale, je suis du genre à garder ma vie privée… secrète ! La raison est que je considère que ma vie personnelle ne regarde que moi. Et de fait, les réseaux sociaux, que j’ai refusés pendant longtemps, n’ont pas échappé à cette règle. Toutes mes pages concernées ne contiennent en fin de compte que du matériel professionnel pour ma clinique. Ma vie privée ne concernait personne d’autre que mon entourage immédiat. Le reste risquait de générer du voyeurisme et de permettre une intrusion non souhaitée là, dans mon jardin secret.


J’ai toujours pensé que faire étalage de sa vie, de sa famille, de ce qu’on fait au jour le jour n’était pas une bonne manière de se respecter et coupait toute possibilité de véritable relation. Et donc, ma manière de me prendre en main faisait partie des choses que je ne partage pas.

Et à ce propos, je vous suggère de voir cet excellent film « Le cercle, le pouvoir de tout changer », où les questions en regard du respect à la vie privée sont merveilleusement bien traitées. L’excellent acteur Tom Hanks y joue un des rôles principaux. C’est à voir pour réfléchir.


Récemment, depuis quelques mois, j’ai fait une exception. J’ai utilisé ce que je faisais comme sport notamment pour illustrer les caractéristiques de résilience qui tournent autour d’une notion importante, la persévérance. C’est dur, mais en continuant à pratiquer avec ferveur et sérieux, les résultats sont au rendez-vous.


Pendant 3 ans j’ai pratiqué un sport que j’aime beaucoup, qui m’a permis de régler plusieurs problèmes post accouchement ainsi que des émotions difficiles à gérer. C’est un sport exigeant le kick boxing. Le modèle se base sur l’entrainement de type HIIT (High Intensive Interval Training), autour de l’autodéfense,