Vous serez sauvé(e) !

Mis à jour : avr. 22


Avec cette crise pandémique de virus à peine plus virulent pourtant qu’une grippe saisonnière typique, me voilà revenir en arrière. Dans mon enfance, je ne comprenais pas comment l’humain pouvait être aussi mesquin avec son prochain. Vraiment cela me mettait en colère et dans l’impuissance totale. Je me sentais très extraterrestre et je ne voulais pas participer à ces mascarades qui avaient lieu à tout niveau, tous âges, mais commençant bien tôt dans la vie des individus ! Je les ai vus, je les ai subis, car je ne pouvais répliquer. J’ai souffert longtemps. J’ai régulièrement désiré m’évader de cette terre, désir vain ! J’ai finalement survécu et travaillé à développer mes stratégies de protection.


Et voilà que cette crise mondiale me ramène dans cette impuissance totale, et cette déconnexion d’avec les fonctionnements communs, loin des miens. Je ne m’y retrouve pas, pas plus que lorsque j’étais enfant. La différence est que l’ensemble de mon cerveau est façonné et j’ai l’indépendance de la grande personne, adulte en prime. Par contre, alors que ma colère était savamment étouffée par une famille ne saisissant pas ce que je percevais, maintenant plus personne ne brime mes sensations. Et je dois négocier avec elles, au moins c’est moi qui décide, c’est déjà pas mal. Mais c’est difficile. On peut aussi s’abreuver tellement facilement maintenant de toutes sortes d’explications, un atout, mais pas toujours.


Les informations, elles viennent de toute part. On n’en manque vraiment pas ! Mais vous savez aussi qu’on peut trouver tout et son contraire. Grâce à mon esprit questionnant, j’y repère un fil conducteur commun, quelque soit la direction prise, quelque soit la croyance entretenue. Rentrons justement dans cette notion de croyance qui nous éloigne tant de ce qui devrait être.


Depuis de nombreuses années maintenant vous pouvez voir des tenants du conspirationnisme plus ou moins exacerbé par les influenceurs divers de ce monde. Référez-vous à la crise autour du 11 septembre 2001 lorsque deux avions sont entrés dans le World Trade Center. On a crié à la conspiration, au complot volontaire maquillé par le terrorisme de l’époque…. Puis la vie a continué.


Pour certains, actuellement la crise du virus est utilisée, créée même, par des individus super puissants, dirigeant le monde. Des virus créés en laboratoire et « échappés »… pour justifier l’implantation d’une économie mondiale unique, gérée par ces mêmes superpuissances qui contrôleraient davantage. Dans cette économie, aussi, on vaccinera les gens en incluant de quoi contrôler chacun d’entre eux via des puces diverses. On nage en pleine fantaisie digne des films futuristes d’antan. Vrai ? Pas vrai ? Quoi qu’il en soit entre le moyen-âge et maintenant cherchez la différence ? Des rois et le petit peuple assujettis au bon vouloir des dirigeants. On serait donc dans la matrice, comme la série de trois films du même nom. D’ailleurs il parait également que de cette série, il y a eu des transformations obligatoires et imposées du scénario trop proche de la réalité ! Trop d’ouailles se seraient rendu compte qu’ils n’étaient en fait que des moutons de Panurge.


Il y a aussi ceux qui disent que non, les dirigeants ne contrôlent pas tout, mais profitent des situations en développant des plans, des scénarios typiques, établis depuis de nombreuses années et en attente de la situation idéale. Dès qu’une crise naturelle arrive, tadam voilà l’occasion de sortir le plan X, Y ou Z, déjà tout prêt depuis des décennies ! Sont brillants certains humains…. À moins que ce soient des entités venues d’ailleurs et activant leur sorcellerie…. Là encore, le scénario extravagant, tellement énorme qu’on peine à y croire. Vrai ? Pas vrai ? Il demeure qu’il y a les grands leaders et les suiveurs….


Il y a aussi les adeptes de la spiritualité déployant autant d’énergie à penser la terre avec leur psychologie positive et les intentions bénéfiques de croissance du monde. Nous cheminons vers des dimensions meilleures, tellement plus sereines et en harmonie avec la valeur profonde de notre âme. Ici encore, les scénarios incluent la vie extraterrestre et les super-pouvoirs dignes des films de science-fiction. Ça interpelle. Cette simili spiritualité trouve des adeptes, notamment tous ceux qui veulent croire que le monde ne peut être juste dirigé par des méchants et que notre âme peut grandir vers des dimensions plus louables, à coup de méditation. Mais attention, certaines forces occultent peuvent récupérer les énergies envoyées par vos belles intentions positives pour les utiliser ensuite contre vous. Les sectes secrètes cachées derrière les grandes organisations très bien développées et solides de type franc-maçon seraient en fait à la solde d’esprits maléfiques ! Dans cette même veine, on profite de la situation pour installer un nouveau système de transmission de données appelé 5G pour faire baisser encore notre taux vibratoire, et nous empêcher de grandir ! Tout est contrôlé donc ! Mais qui se demande pourquoi toute cette information supposément « éveillante » n’est pas censurée par un système hyperpuissant qui nous maintient à notre état prisonnier ?


Pourquoi simili spiritualité ? Parce qu’elle fait appel elle aussi à des forces extérieures, à des intentions et des conséquences qui ne nous appartiennent pas en propre, mais dont, nous pauvres petits humains, pourront bénéficier grâce à quelques élus, nés enfants indigo, cristal, arc-en-ciel, et qui eux ont le pouvoir de faire changer les choses.


Ne me demandez pas si je crois à ci ou à ça, là n’est pas l’importance. Il s’agit ici simplement de relater ce qui se passe, les croyances diverses entretenues et nourries par les humains de ce monde. Notez, l’importance ici, ce sont les croyances, les mêmes que l’on entretient également à travers les diverses religions du monde. Un dieu, un prophète, une référence ultime à adorer pour éviter le malheur. Pas certaine que ce soit si efficace en fin de compte ! Pourquoi ? Parce que dans tous ces systèmes de pensé, sans exception, notre rédemption vient d’ailleurs !


En quoi toutes ces croyances diffèrent du temps où les indigènes vénéraient les dieux et optaient pour le sacrifice en l’honneur de puissance suprême protectrice de ces pauvres petits êtres ?


La seule voie pourtant accessible vient de soi. Les plus grands mystiques, ceux qu’on ne peut nommer, car on ne les entend pas, on ne les voit pas, eux vous diront, le jour où vous les croiserez, que tout commence et finit en vous ! C’est fascinant comment l’individu peut avoir autant d’égocentrisme de possessivité tout en ayant ce soi-disant altruisme envers son prochain.


Aucune rédemption donc, on est fichu ! Voué à l’esclavagisme désiré, c’est-à-dire tellement bien conditionné qu’on va soi-même dans sa prison, comme tous ces animaux qu’on dresse pour en faire des phénomènes de foire, bien obéissants, mourant de désespoir, de peine, et de douleur injustement imposés.


Dans un cas comme dans l’autre, vous avez peur n’est-ce pas ?


Mais il y a un point commun sur lequel j’aimerais attirer l’attention, et c’est la source de notre rédemption en tant qu’espèce humaine à laquelle nous appartenons. Le libre arbitre ! C’est quoi ça ? J’y viens.


Quelles que soient les ondes vibratoires présentes ou imposées, quelles que soient les offres informationnelles, quelles que soient les opportunités d’abuser ou non du monde selon les lois du marché en faisant varier les prix drastiquement au gré de la rareté générée, chacun est libre de prendre ou non ce qui est là. Si tout cela est là, c’est aussi parce qu’on le demande et c’est aussi parce qu’on demande à d’autres de nous trouver des solutions.


Tant que l’humain remettra sa responsabilité personnelle dans les mains des autres, il sera assujetti à son bon vouloir, évidemment. Krishnamurti disait et répétait inlassablement ce genre de propos : regarde-toi toi-même, honnêtement. Regarde le mensonge que tu nourris au fond de toi, observe le pourquoi du moindre de tes pas… Lui n’a jamais rien écrit, n’a jamais rien publié, n’a jamais construit d’ashram ou quoi que ce soit. Beaucoup l’ont adulé, beaucoup l’ont érigé en gourou et certains ont écrit ce qu’il disait simplement, qu’on l’écoute ou pas d’ailleurs.


Si l’on veut que les choses changent, il ne sert à rien de tenter de se proclamer membre d’un groupe quelconque pour rejoindre une quelconque tendance. Il convient plutôt de se regarder soi-même, dans chacun de nos instants, dans chacun de nos pas, dans chacune de nos respirations, dans chacune de nos intentions. Si nous sommes des êtres de lumière, alors branchons-nous pour nous-mêmes. Cessons de vouloir transmettre à qui que ce soit. Il suffit que soi et rien que soi se renforce pour que cela rayonne. Pourquoi se transformer en canal, de quel droit d’ailleurs ? Pour aider des individus qui ne sont peut-être pas prêts et n’ont peut-être pas signé de contrat pour recevoir quoi que ce soit ? Tant que l’individu attendra après d’autres pour grandir, il leur donnera son pouvoir pour être manipulé, même les êtres dits guérisseurs ! C’est à chacun de nous de nous observer dans chaque chose, honnêtement, et de nous comporter en conséquence. Il n’y aura que là que des changements pourront s’opérer. De soi à soi et non de soi à l’autre.


On ne peut jamais aider quelqu’un qui ne veut pas changer lui-même. On ne peut que l’accompagner dans son chemin. Demandez-vous si vous vous aimez vous-même avant de prétendre aimer l’humanité, la terre et ses merveilles. Comment pouvez-vous prétendre aimer ce qui vous entoure sans d’abord vous choyer en tout premier, vous respecter, vous préserver, vous honorer ? C’est de l’égoïsme ? Oui, le seul et unique à avoir, partir de soi, rien que de soi. Il ne s’agit pas de répondre à tous ces désirs et parfois les plus vils. Non, il s’agit de respect de soi, de celui qui n’a besoin de rien d’autre. Autrement, on sera toujours en attente et on sera toujours le mouton de Panurge des autres, que ce soit spirituellement ou pas.


Regardez-vous de l’intérieur, et là vous serez sauvé(e) !

Sherbrooke, info@resileste.com

© 2017 par Corinne Zacharyas, Ph.D.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon