L’ART DE SE FAIRE RESPECTER DÈS LE DÉBUT

Mis à jour : 2 août 2018


Vous commencez un nouvel emploi… FÉLICITATIONS !

Avez-vous peur de blesser les autres autour de vous ?

Avez-vous peur de dire ce que vous pensez ?

Avez-vous peur de paraitre incompétent(e) ?

Avez-vous peur de nuire à votre relation de travail en vous exprimant ?

Avez-vous peur de demander ce dont vous auriez réellement besoin ?

Vos expériences relationnelles au travail dans le passé vous ont-elles laissé un souvenir peu agréable ?

Que faites-vous dans ces cas-là ?

En ne vous positionnant pas, même en début d’emploi, vous risquez d’induire ou de renforcer une manière peu respectueuse de s’entretenir avec vous. Vos collègues et vos supérieurs se permettront des choses qu’ils ne feraient pas autrement. Pourtant, plus vous mettrez des limites plus on vous respectera.

Mais c’est bien difficile en début d’emploi, et c’est vrai. Certaines personnes vont établir des limites au-delà du raisonnable. Ou encore de manière rigide sans laisser place à une quelconque négociation. D’autres, par contre, ne vont rien dire, pensant que c’est normal ou encore qu’il est important de se faire tout(e) petit(e) pour ne pas perdre la relation ou à tout le moins ne pas lui nuire. Elles vont accepter des agissements qui vont à l’encontre de leur intégrité personnelle. Elles vont excuser ce qui ne devrait pas l’être par peur de déplaire.

Vous reconnaissez-vous dans certaines de ces réactions ? En fait vous allez agir et réagir en fonction de votre profil de résilience. Et c’est bien normal, surtout lorsqu’on comprend les évènements difficiles que vous pouvez avoir traversés ! Vos manières d’entrer en relation, d’accepter ou non certaines choses découlent directement de ce profil, qui lui-même fluctue dans le temps !

Quel est votre profil justement, le vôtre actuellement ?

Il y a énormément de conflits et de mal entendus au travail, à cause des non-dits ou des mal-dits. Il y a pourtant des manières de se positionner sans brimer la relation. Tout peut se dire, mais pas n’importe comment. Et il y a des moments pour le faire aussi. Cela s’apprend. En seulement quelques consultations, il est possible d’élaborer de nouvelles stratégies de communication qui permettent d’être respecté(e). Et ça coûte bien moins cher qu’un congé maladie ou un congédiement. Pour en savoir plus : www.resileste.com/services

#bienêtre

#bonheur

#souffrance

#déprime

#resilience

#corinnezacharyas

#resileste

#mort

#force

#vie

#stressautravail

#stress

#trauma


Ville Mont-Royal, info@resileste.com

© 2017 par Corinne Zacharyas, Ph.D.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube Social  Icon