Au delà du sensationnalisme

Mis à jour : févr. 5


L’humain aime le sensationnalisme et s’accroche sur certaines informations au détriment d’autres. Voici quelques chiffres qui peuvent donner froid dans le dos.


Toutes les 5 secondes, il meurt un enfant de moins de 15 ans dans le monde… et donc 12 chaque minute ! Ça veut dire 17 280 enfants par jour, et donc plus de 6 307 200 par année !

815 millions de personnes souffrent de malnutrition dans le monde selon les rapports de l’OMS. En 2015, 9 millions de personnes sont mortes à cause de la malnutrition. Chaque année plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent de malnutrition.

En ce moment, mars 2020, temps de la #pandémie du #COVID-19 ou coronavirus, environ 12 000 personnes sont mortes depuis 3 mois. Tout le monde a #peur


Chose intéressante, il meurt bien plus de monde de toutes sortes d’autres choses que d’un virus. Cela ne veut pas dire que ce ne soit pas important et qu’il ne faille rien faire, mais tant que ça ne touche pas l’individualité, ce n’est pas très important. Les gens continuent leur vie insouciante.


Les gros bouleversements du moment sont le résultat de l’insouciance, de l’inconscience et de l’avidité, associées à une certaine avarice. Le grand problème de l’épidémie est la nouveauté et donc évidemment que cela touchera plus de monde. Il est évident que dans la mesure où l’on tente de surprotéger de tout, de la moindre blessure de nos enfants, de la moindre idée d’enlèvement et autre agression de nos progénitures, nous ayons cette tendance à vouloir nous protéger de l’étranger indésirable virus. C’est normal.


<